Journal des soutenances de thèses 2020

Arthur AH-NIEME

(Soutenance de thèse le 14/12/2020)

 

Titre de la thèse : Étude du vitrage thermochrome soumis au rayonnement solaire en physique du bâtiment
Study of thermochromic glazing under solar radiation in building physics

Doctorat préparé : Physique du Bâtiment

Mots-clés de la thèse : Vitrage thermochrome,Modélisation,Validation expérimentale,Efficacité énergétique,Rayonnement solaire,Eclairement naturel
Thermochromic glazing,Modelling,Experimental validation,Energy Efficiency,Solar radiation,Daylighting

ENCADREMENT DE LA THÈSE
- Directeur de thèse : HARRY BOYER - 0262579140 - harry.boyer[at]univ-reunion.remove-this.fr - HDR - Quotité de temps : 100 % - grade PREX
- Co-encadrant : Dimitri BIGOT - 0262962893 - dimitri.bigot[at]univ-reunion.remove-this.fr - Quotité de temps : 100 % - grade MCF
CNU de thèse : 60 - Mécanique, génie mécanique, génie civil

Résumé du projet de thèse: Les dispositifs d’éclairement naturel innovants constituent des procédés techniques à haute performance énergétique, pouvant être avantageusement utilisés dans le bâtiment, en particulier à l’échelle locale où le gisement solaire extérieur est très abondant. Dans la suite de nos travaux, l’objectif est d’étudier le comportement de composants complexes du type vitrage thermochrome (changement de couleur en fonction de la chaleur) sous l’effet du rayonnement solaire incident. La modélisation physique et numérique à l’échelle des codes de simulation en physique des bâtiments, la validation globale des modèles élaborés, leur intégration à des plateformes du laboratoire et leur l’application à des cas concrets concernant La Réunion constitueront les principales parties de cette étude. In fine, l’objectif de ces travaux est d’intégrer les modèles élaborés à des outils de simulation du comportement thermique et photométrique de bâtiments (du type CODYRUN/ENERGY+), fournissant ainsi les moyens de prédiction fine et simultanée des impacts énergétiques et des conditions de conforts thermique et visuel.

 

Alexandre DIJOUX

(Soutenance de thèse le 17/12/2020)

Titre de la thèse : Influence du comportement transitoire et hors-nominal des échangeurs de chaleur sur les performances d'un cycle organique de Rankine appliqué à l'Energie Thermique des Mers (ETM) : étude expérimentale et simulation
Influence of the transient and off-nominal behavior of heat exchangers on the performances of an Organic Rankine Cycle applied to Ocean Thermal Energy Conversion (OTEC): experimental study and simulation

Mots-clés de la thèse : Energie Thermique des Mers (ETM),Cycle Organique de Rankine (ORC),Echangeurs de Chaleur,Fluides de Travail,Etude Dynamique,
Ocean Thermal Energy Conversion (OTEC),Organic Rankine Cycle (ORC),Heat exchangers,Working Fluid,Dynamic Study,

ENCADREMENT DE LA THÈSE
- Directeur de thèse : JEAN CASTAING-LASVIGNOTTES - 0262579164 - jean.castaing-lasvignottes[at]univ-reunion.remove-this.fr - HDR obtenu en 2015 - Quotité de temps : 100 % - grade MCFHC
- Co-encadrant : Olivier MARC - 0262 96 28 96 - olivier.marc[at]univ-reunion.remove-this.fr - Quotité de temps : 100 % - grade MCF

- Comité de thèse :

- M. Maxime PERIER-MUZET maxime.perier-muzet[at]univ-perp.remove-this.fr

- Collaboration Industrielle établie:

Société : NAVAL ENERGIES
Adresse : Indret 44620 La Montagne FRANCE
Correspondant : Bertrand Clauzade bclauzade[at]naval-energies.remove-this.com


CNU de thèse : 62 - Energétique, génie des procédés

Résumé du projet de thèse: Influence du comportement transitoire et hors-nominal des échangeurs de chaleur sur les performances d'un cycle organique de Rankine appliqué à l'Energie Thermique des Mers (ETM) : étude expérimentale et simulation

Virginie GROSDEMOUGES

(Soutenance de thèse le 09/12/2020)

Titre de la thèse : Evaluation et retour d’expérience d’un EcoQuartier en milieu tropical: le cas du quartier de Ravine Blanche à l’Ile de La Réunion.
Evaluation and feedbacks from an eco-neighbourhood located in tropical climate: The case study of Ravine Blanche in Reunion Island

Mots-clés de la thèse : Label EcoQuartier,Evaluation environnementale,Retour d'expérience,Climat chaud et humide,Confort thermique extérieur,Indices PET et UTCI
Sustainable neighbourhood certification,Environmental evaluation,Feedbacks,Hot and humid climate,Urban thermal comfort,PET and UTCI indices

ENCADREMENT DE LA THÈSE
- Directeur de thèse : FRANCOIS GARDE - francois.garde[at]univ-reunion.remove-this.fr - HDR - Quotité de temps : 100 % - grade PREX
- Codirecteur : MATHIEU DAVID - 0262912390 - mathieu.david[at]univ-reunion.remove-this.fr - HDR obtenu en 2015 - Quotité de temps : 100 % - grade MCF

- Comité de thèse :

- M. Jean-Philippe PRAENE jean-philippe.praene[at]univ-reunion.remove-this.fr


CNU de thèse : 60 - Mécanique, génie mécanique, génie civil

Résumé du projet de thèse: La Ville de Saint-Pierre et son Projet de Renouvellement Urbain sur le quartier de la Ravine Blanche font partie des premiers lauréats du Label national EcoQuartier (EQ) lancé en 2012 par l’Etat et surtout le premier EQ dans les DOM. Une « Campagne test d’évaluation des EcoQuartiers » a ensuite été proposée par le Ministère aux collectivités dont les EcoQuartiers ont été labellisés afin d’évaluer l’atteinte des objectifs fixés et suivre les performances réelles des opérations. Cette campagne test portait sur l’évaluation de 3 engagements environnementaux : l’Eau, l’Energie et les Déchets.
Cependant, les indicateurs développés dans la méthode nationale d’évaluation ne sont pas tous adaptés à notre contexte en milieu tropical. Ceci est notamment le cas pour la thématique de l’énergie, dans laquelle les indicateurs sont principalement basés sur le calcul de ratios énergétiques. Or, il existe des spécificités locales notables liées à notre climat tropical, notamment en termes de réglementation thermique et de climatologie urbaine, justifiant l’approche de mon étude portant elle sur l’évaluation du confort thermique.
Comment évaluer le confort thermique en milieu urbain, à l’échelle du quartier, en climat tropical ? Comment rendre la méthodologie développée reproductible et opérationnelle afin de la mettre à la disposition des collectivités ?
Pour répondre à ses questions, la méthodologie suivie pour l’évaluation du confort thermique s’appuie ici sur une double approche: une étude à l’intérieur de logements et en extérieur dans les espaces urbains. En effet, dans un contexte favorisant la conception de bâtiments de plus en plus ouverts sur l’extérieur, lier l’intérieur et l’extérieur est devenu un enjeu primordial.
Afin de quantifier votre niveau de confort thermique, des modèles ou ce qu’on appelle des indices de confort existent, basés à la fois sur des paramètres climatiques et des facteurs propres à chaque individu, qu’on étudie grâce à des questionnaires réalisés en parallèle des mesures microclimatiques.
Cependant, contrairement aux études de confort thermique en intérieur qui sont déjà nombreuses et où des normes existent, les études de confort thermique en extérieur sont récentes. Il n’y a donc aucune méthode standardisée. Une grande partie du travail de thèse a donc consisté à lever les verrous scientifiques identifiés et à valider la méthodologie proposée en l’appliquant au cas d’étude de la Ravine Blanche. En outre, deux indices de confort thermique utilisés en extérieur, à savoir le PET et l'UTCI, ont été validés et calibrés pour le climat de Saint-Pierre, à La Réunion.
En conclusion, mes travaux de recherche permettront de nous engager sur une route encore longue, mais inéluctable dans un contexte de réchauffement climatique, menant à terme à l’aménagement de villes plus confortables.