DUREE
2011-2014

Fiabilité des modèles et de la simulation des performances énergétiques des bâtiments (FIABILITE)

 

Le projet est centré sur la question fondamentale de la fiabilité des codes de simulation thermique et énergétique des bâtiments dans le contexte de bâtiments à basse consommation (BBC) ou à bilan énergétique annuel positif (BEPOS). Leur utilisation est décisive dans le processus de conception aussi bien pour des constructions neuves qu'en rénovation. Ils permettent d'évaluer différentes alternatives au regard de la performance énergétique et du confort des occupants et constituent ainsi un outil d'aide à la décision incontournable.

OBJECTIFS

Afin de répondre aux questions importantes de la filière relatives aux possibilités de garantir une performance énergétique du fait notamment de l'usage d'outils de simulation, il est primordial d'assurer au moins ces deux points :
- Les modèles physiques sont capables de représenter fidèlement le comportement de bâtiments à basse ou très basse consommation ;
- Les résultats de simulation reflètent les effets des incertitudes liées aux paramètres de conception, aux sollicitations ou aux usages des bâtiments.

L'objectif de ce projet est donc de développer des méthodes efficaces (robustes et à frais de calcul modeste) et des méthodologies appropriées pour juger de la qualité des résultats de simulation en termes de justesse (biais) et de fiabilité, pour proposer éventuellement des voies d'amélioration des modèles sous-jacents et pour identifier les facteurs, externes ou intrinsèques, contribuant significativement aux incertitudes des prévisions. 

DESCRIPTION

Ce projet de recherche fondamentale associe des équipes d'origines académiques et industrielles des domaines du bâtiment, de l'automatique et du génie électrique, regroupant des compétences aussi bien sur le plan de la modélisation que des méthodes numériques et expérimentales. De plus, la présence d'organismes développeurs d'outils de simulation assurera la recherche permanente des moyens de transférer ces méthodes vers des outils déjà opérationnels afin que les utilisateurs finaux (Bureaux d'études thermiques, cabinets d'architecture, etc.) s'approprient la notion de fiabilité des prévisions dans le processus de conception.

PARTENAIRES

UMR CNRS TREFLE, ARMINES, CEA-INES, EDF R&D, UMR CNRS G2ELAB, GUMR CNRS SCOP, UMR CNRS LOCIE, PIMENT, CSTB

FIANCEMENT

Agence Nationale de la Recherche (ANR)